Print this Page

Historique de la Police Nationale

……………POLIS, POLITEIA, POLITIA, POLLICE, POLICE.
Le mot  » police  » appelle quelques précisions terminologiques. Il vient du latin politia qui, lui-même, trouve son origine dans le grec politeia (art de gouverner la cité), lequel dérive du mot polis (cité, ville). En vieux français, pollice signifiait  » gouvernement « . Au fil des ans, le mot s’est limité à la gestion d’une cité pour acquérir son sens actuel d’organe, de règle et de mission permettant d’assurer le maintien et le rétablissement de l’ordre public.

Historique de la Police Nationale

…..L’origine de la Police Nationale Malgache remonte bien avant la colonisation. Dès l’époque clanique ou féodale, des « ZOKIOLONA » ou « SAKAIZAM-BOHITRA » étaient déjà chargés de la Sécurité et des Missions Policières.

Madagascar est devenu colonie française et administrée par la France en 1896. Le premier Administrateur français en la personne de Gallieni avait entrepris de procéder à des transformations à Madagascar. En effet, il commençait par abolir la royauté, et signait un Décret portant création de la sûreté générale en 1897. Celle-ci a été créée dans le but de servir l’intérêt de la métropole. A titre d’exemple, Gallieni s’est servi de la Police Nationale à des fins répressives, lors des opérations de recouvrements de l’impôt. Mais, la situation a changé après que Madagascar eût accédé à l’indépendance en 1960.

A partir de 1960, la Police Nationale a subi de grands changements. D’une part, ses cadres ont été progressivement malgachisés. D’autre part, la direction, connue auparavant sous l’appellation de Sûreté Générale, est devenue, en vertu de la loi 68-027 du 17 Décembre 1968 la direction de la Police Nationale.

Au cours de la deuxième République, des changements sur le fond et sur la forme ont été également entrepris. Ainsi, le décret 76-088 du 07 Mars 1976 a modifié Direction de la Police Nationale en Direction Générale de la Police Nationale. Celle-ci a été placée sous l’autorité du Président de la République Démocratique de Madagascar, et sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur.

Depuis le Gouvernement de Transition, la Direction Générale de la Police Nationale a été érigée en Ministère de la Police Nationale. Celle-ci s’est vue, par conséquent accordée de plus en plus de l’importance ; son champ d’action a été également élargi. A ce titre, l’arrêté 0836.94 du 1er Mars 1994 délimite la compétence territoriale des services excentriques de la Police Nationale. Enfin, au cours de la troisième République, le Ministère de la Police Nationale est devenu un Secrétariat d’Etat chargé de la Sécurité Publique sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur.

Historique du Ministère

….. Le Département de la Police Nationale est l’un des département ayant déjà existé depuis fort longtemps, plus précisément depuis l’époque coloniale. Il a connu diverses dénominations dans différents départements de tutelle. Le tableau suivant récapitule l’historique de la Police Nationale.

PÉRIODE

DÉNOMINATION

DÉPARTEMENT
DE TUTELLE

Epoque coloniale à 1960 Brigade Générale de la Police Nationale Ministère de l’Intérieur
[1960 – 1975] Direction de la Sécurité Nationale Ministère de l’Intérieur
[1975 – 1991] Direction Générale de la Police Nationale Ministère de l’Intérieur
[1991 – 1993] Ministère de la Police Nationale Gouvernement
[1993 – 1996] Ministère Délégué chargé de la Police Nationale Primature
[1996 – 1997] Ministère de la Police Nationale Gouvernement
[1997 – 2002] Secrétariat d’Etat chargé de la Sécurité Publique Ministère de l’Intérieur
[2002 – 2004] Ministère de la Police Nationale Gouvernement
[2004 – 2007 Secrétariat d’Etat chargé de la Sécurité Publique Ministère de l’Intérieur et de la Reforme Administrative
[2007 – 2009] Secrétariat d’État chargé de la Sécurité Intérieure Ministère de l’Intérieur
[2009 – Avril 2014] Ministère de la Sécurité Intérieure Gouvernement
[Mai 2014 à ce jour] Ministère de la Sécurité Publique Gouvernement

Malgré l’absence des sources écrites, l’origine de la Police Nationale remonterait bien avant la colonisation. Depuis la société féodale en passant par les Instructions de « SAKAIZAM-BOHITRA » jusqu’au fameux Code de 305 articles, la présence policière a été marquée par la pratique et l’usage.

C’étaient ces derniers et les « ZOKIOLONA » qui assuraient à l’époque les missions policières et des souverains tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Palais.

Dès le début de l’administration coloniale, le Général Gallieni a institué par décret en 1897 la Sûreté Générale au profit de la Métropole, après mise à terme de la royauté. En conséquence immédiate, le recouvrement des impôts et la répression en la matière relevaient de la Police.

Après le départ des colons, la direction de la Police Nationale, composée de groupes réduits d’interventions (Brigade de Police Générale) a été créée le 31 septembre 1961 au sein du Ministère de l’Intérieur. En 1965, ceux-ci ont été transformés en F.R.S (Force Républicaine de Sécurité), étiquette policière la plus connue des gens. Très opérationnelle dans toute l’île selon le besoin, celle-là a participé en 1971 aux interventions contre le mouvement populaire dans le sud.

Mais, la loi N° 68-027 du 17 décembre 1968 n’a pas manqué d’apporter de changements orientés vers la malgachisation.

Après la chute du pouvoir (1ère République), la F.R.S a été baptisée G.M.P (Groupe Mobile de la Police) jusqu’à l’évènement RATSIMANDRAVA en février 1975.

Convaincu de l’importance donnée à la Police nationale, l’exécutif l’a, par décret n°76-088 du 07 mars 1976 sacrée « DIRECTION GENERALE ».

L’année suivante, le décret n°77- 446 du 21 décembre 1977 a permis la création de F.I.P (Forces d’Intervention de Police) sises à ANTANIMORA recrutant au début des ex-militaires.

Depuis le Gouvernement de transition en 1992, la Police Nationale a été dotée de Ministère (Grande première), ce dernier a été, au retour du Président RATSIRAKA substitué par un SESP (Secrétariat d’Etat chargé de la Sécurité Publique) encore maintenu jusqu’à présent.

Lien Permanent pour cet article : http://www.policenationale.gov.mg/?page_id=682